Frédérick Detournay

2013dim003« J’ai toujours eu une grande passion pour le folklore. On dira que j’ai été élevé avec: mon père faisait partie des fondateurs de Rénovation du Cortège et a été figurant parmi les Hommes d’Armes avant d’intégrer l’équipe de Samson. Il a également été durant plus de 20 ans l’une des chevilles ouvrières des « Amis de Lorette » qui gère le géant Coupi et la Ducasse du Faubourg de Bruxelles à Ath.

Ma mère n’était pas en reste puisqu’elle a incarné durant plusieurs années Mme Goliath miniature (aux côté d’un certain « Berger » interprété par Jean-Luc Bourlart) et a été déesse sur le char des 9 Provinces. La pomme ne tombe jamais très loin du pommier…

Du coup, j’ai repris le flambeau de mon père au sein des Amis de Lorette durant 20 ans jusqu’en 2015. J’ai durant de nombreuses années porté le géant Coupi. Désormais je porte Mouchette du Faubourg de Mons à Ath et de temps à autre d’autres géants athois (Baden Powell) ou extérieurs (Lalie de Mons). Je suis par ailleurs secrétaire général de la Fédération des Groupes Folkloriques Wallons, ASBL qui défend et promotionne le folklore et les traditions wallonnes.

Mais mon plus grand plaisir, c’est quand, après une longue année d’attente, je retrouve « mon grand cron » dans le hangar le samedi…

Bref, le folklore, s’il n’est pas toute ma vie, en est une partie conséquente… »

En quelques mots:

Si tu étais:

  • Une personne célèbre? Moi, en célèbre, pourquoi vouloir à tout prix ressembler à quelqu’un d’autre?
  • Un métier? Journaliste.
  • Une sensation? Le plaisir mêlé de culpabilité ressenti après avoir mangé une glace à la vanille nappée entièrement de sirop de caramel… Et le passage de l’aiguille du tatoueur sur la peau aussi… Je sais, je suis un peu maso 😀
  • Une phobie? La peur panique des grands espaces et la coulrophobie.
  • Un sentiment? L’empathie
  • Un défaut? L’ambition
  • Une qualité? La générosité
  • Un symbole? Un électron libre
  • Un rêve? Celui que je poursuis pour le moment
  • Un objet utile? Un stylo-bille perdu au fond d’un sac
  • Une partie du corps humain? Les mains, c’est la première chose que je regarde…
  • Un élément? L’eau
  • Une catastrophe naturelle? Une éruption volcanique
  • Un film? Labyrinth de Jim Henson avec David Bowie, et Quand La Mer Monte de et avec Yolande Moreau, une magnifique histoire d’amour autour du monde des géants.
  • Une couleur? Le bleu
  • Mort? Un petit tas de cendres dans une jolie urne.

Qu’est-ce qui te fait…

  • Sourire? Certaines situations de la vie de tous les jours…
  • Pleurer? Certaines situations de la vie de tous les jours…
  • Te lever le matin? L’envie de faire pipi ou l’appel du travail
  • Te coucher le soir? Le manque de sommeil (de moins en moins)
  • Vivre? Le bonheur de mes proches, l’envie d’avancer et de voir de nouvelles choses
  • Aimer? Ma Compagne, ma Famille, mon Frère de Coeur, mes Amis… La sincérité, la véracité… Tout sauf le mensonge, j’ai trop donné…
  • T’indigner? La bêtise humaine, l’égoïsme et la méchanceté gratuite
  • Rêver? Le Japon, ses paysages, ses croyances, ses traditions…

Ta « carrière » de porteur de Samson…

  • Année d’entrée officielle? 1998 (1982 porteur de blot)
  • Médailles reçues? 20 / 25 / 30 ans
  • Un surnom au sein du groupe? Fred, comme partout ailleurs… Mais y’en a peut-être d’autres que je ne connais pas… Certains m’appellent Horse Ale aussi, en référence à une certaine bière…
  • Un autre groupe avant? Si oui, lequel? Non, j’accompagne Samson depuis que j’ai 4 ans… Ca n’a jamais été un autre groupe, même si Jeannot Descamps m’a demandé plus d’une fois de faire le « Berger » quand j’étais petit… Je n’ai jamais voulu quitter Samson.
  • Pourquoi Samson? Le géant de mon père, une vieille histoire entre lui et moi. Y’en a pas deux comme lui, y’a pas deux équipes comme celle de Samson, une vraie famille.
  • Que représente Samson pour toi? Un majestueux grand cron qui m’esquinte le dos chaque Ducasse, mais qui reste au fond de mon coeur tout au long de l’année et dont je ne pourrais me passer
  • Ton état le dimanche matin de la Ducasse avant de te mettre en route? Excessivement stressé, jusqu’à ma première danse. Une fois qu’elle est faite et plus ou moins réussie (bah oui, ça reste la première), je me détends et peux enfin profiter de « Ma » Ducasse
  • Ton air de Ducasse préféré? Frida Oum Papa 2ème partie. C’est le dernier morceau que mon Père dansait avant de prendre sa « retraite » de Samson. Je l’ai reprise à mon compte depuis son départ, même si cela ne me dérange aucunement de la partager et/ou de danser autre chose… Mais la première de la journée (ma première danse en fait), je me la « réserve ». Depuis l’an dernier, on forme un « duo comique » avec Jessy (Keldermans) sur ce morceau dont il effectue la 1ère partie.
  • L’air de Ducasse qui te donne la larme à l’oeil? « Samson, Samson », ce morceau pourtant relativement récent est pleinement entré dans les habitudes des athois qui le chantent et le reprennent en choeur à notre passage. C’est très émouvant de voir cette foule en communion avec son géant, sa chanson et ses porteurs.
  • Une anecdote sur Samson et son groupe? Elle remonte à très très loin puisque j’avais 4 ans à l’époque, c’était la première fois que j’accompagnais Samson. Cette année là, arrivé sur la Grand’Place, à hauteur de la terrasse du « Café du Grand Jules » (actuellement Le Troquet), mon blot étant lourd, j’ai dit aux spectateurs attablés que je préférais les billets parce que les pièces étaient trop lourdes… Et les gens se sont exécutés, mon blot débordait de billets!
  • Ton meilleur souvenir au sein du groupe de Samson? Les meilleurs souvenirs sont ceux qui vont arriver, bien entendu. Je dirais que ma première Ducasse en tant que porteur officiel, et ma première danse, ont été de grands moments. Mais bizarrement, je n’ai aucun souvenir du morceau que j’ai bien pu danser, lol 😀 . Par contre, je me souviens clairement du soutien de mes aînés à ce moment là, ça n’a fait que rajouter à l’émotion!

Ce que tu préfères…

  • Dans ta vie? Tous ceux autour de moi qui me la rendent plus belle…
  • Chez tes amis? Leur manière de me demander mine de rien comment ça va ; leur présence et leur fidélité à toute épreuve
  • Ecouter? Autour De Lucie, Mark Daumail, Cocoon, Texas… et les airs traditionnels de Ducasse!
  • Faire? Prendre la vie du bon côté en profitant chaque jour un maximum de tout ce qu’elle peut m’apporter… Et porter géants 😀